Gastronomie

Couleurs et saveurs d'une terre généreuse

Dernière chose, mais non la moindre, la cuisine sicilienne avec son circuit gastronomique (qui varie d'une province à l’autre, de région à région, selon les différentes interprétations locales) tout à déguster et savourer : la fraîcheur et la variété des poissons (pâtes aux sardines, rouleaux aux espadons, couscous), avec l'imagination et l'originalité des recettes populaires (aux noms particuliers comme les pâtes ncaciata, les stigghiole, les panelle, les arancini) ; avec les couleurs vives des plats (comme dans le cas des pâtes alla norma, ou de caponata), avec le grand éventail de saveurs, les ingrédients et la préparation naturelle (dite par exemple farsumagru et aggrassatu), avec l’artisanat et la bonté de desserts (parmi les autres : cassata, cannoli, granite, pasticciotti, frutta martorana, pignolata, buccellati) ; tout cela et bien plus encore, est le secret qui entoure l'art culinaire sicilienne, qui a fait objet d'honneurs incontestés et bien méritées partout dans le monde.

Pour les adeptes de Bacchus, à ne pas manquer une visite sous le sceau de la production croissante du vin, les chemins des vignobles et les fermes avec leurs caves, pour goûter les plus célèbres vins siciliens, à savoir : Nero d'Avola, Cerasuolo di Vittoria, Bianco d'Alcamo, Marsala, Moscato, Malvasia di Lipari, Passito di Pantelleria.