Climat

Le climat : les deux saisons de l'île

Une histoire mythologique raconte le climat en Sicile. Un jour de printemps, le dieu Pluton, roi du sous monde, parut en Sicile, près du Lac de Pergusa. Il fut tout de suite enchanté par la vision devant ses yeux : la jeune Proserpine, entourée des nymphes qui l'accompagnaient, recueille des fleurs colorées et parfumées. Pluton la voit, il tombe amoureux et il l’enlève. Pendant trois jours et trois nuits, la mère Cérès cherche sa fille Proserpine dans tout le monde, pendant la nuit avec la lumière d’une branche de pin arrachée et allumée dans le cratère de l'Etna. Mais les recherches, cependant, sont vaines. Cérès monte en colère, et blâme les hommes : la sécheresse, la famine et la peste battement l’humanité. Les hommes, désespérés, demandent l'intervention du dieu Jupiter, en le priant de trouver une solution. Jupiter résout le problème, en décidant que Proserpine habite pendant huit mois avec sa mère sur la terre, et pendant quatre mois, sous la terre avec son mari Pluton.

Jupiter a donc décidé qu’en Sicile il fallait seulement deux saisons, pour le bénéfice des générations futures et des touristes, qui dans cette région trouvent l'un des climats les plus tempérés du monde.

Mise à part la mythologie, le climat dans les côtes septentrionales et orientales et dans les îles mineures est doux en hiver et chaud pendant les mois d'été, avec des moyennes annuelles de 18 degrés. La côte sud et l'arrière-pays se trouvent sous l'influence des vents chauds africains, avec la météo parfois torride dans l'été. Les zones montagneuses intérieures ont un climat plus froid, caractérisé par une grande chaleur et des précipitations fréquentes, et par la neige pendant les mois d'hiver.